Newsletter French October/November 2021 Print E-mail


Logo ICRANet Logo ICRA Logo MAE

ICRANet Newsletter



Bulletin ICRANet
Octobre - Novembre 2021



RÉSUMÉ
1. The forth successful prediction of a supernova following a GRB by ICRANet scientists
2. ICRANet - Isfahan Meeting pour l'astronomie, Iran (IUT) et en ligne, 3-5 Novembre 2021
3. L'Ambassadeur d'Italie en Arménie, S. E. Alfonso Di Riso, en visite au siège ICRANet en Arménie, 30 Novembre 2021
4. Nouveau protocole de coopération entre l'ICRANet et l'Université Russe de l'Amitié des Peuples (RUDN), 27 Octobre 2021
5. Les scientifiques ICRANet parmi le 2 pour cent des auteurs les plus cités, selon Elsevier
6. Le meeting "Italian Knowledge Leaders", 24 Novembre 2021
7. Visite du Prof. Remo Ruffini à Brème (Allemagne), 31 Octobre - 2 Novembre 2021
8. Conférence Damour fest, IHES Paris (France), 12-15 Octobre 2021
9. Armenian Summit of Minds, Dilijan (Arménie), 23-24 Octobre 2021
10. Space Tech Expo Europe, Brème (Allemagne), 16-18 Novembre 2021
11. USTC Global Vista - Europe Day, 17 Novembre 2021
12. Meeting virtuel "From the Sundial to the Relativity", 1 Octobre 2021
13. Visites scientifiques auprès du centre ICRANet
14. Publications récentes


1. The forth successful prediction of a supernova following a GRB by ICRANet scientists

On October 23rd, 2021, the Gamma-Ray Burst GRB 211023A was detected by the Fermi satellite (GCN 30958), both by the GBM instrument (GCN 30965), operating in keV-MeV energy range, and by the LAT instrument (GCN 30961), operating in the GeV energy range. GRB 211023A was detected as well by the AGILE satellite (GCN 30969) and by Konus/WIND (GCN 31022).
The MASTER network of robotic telescopes detected the optical counterpart (GCN 30977). A large observational campaign followed this detection.

On November 8th, 2021, after 16 days of the detection of this GRB, the measurement of its spectroscopic redshift was reported by Pozanenko et al., (GCN 31053) thanks to the data of the BTA telescope of the SAO RAS.

Just 4 hours after the publication of GCN 31053 with the announcement of the redshift measurement, our groups at ICRANet and ICRA-USTC published GCN 31056 offering a theoretical interpretation of this event:
• computed an isotropic energy Eiso~6x1052 erg for GRB 211023A from known distance thanks to to the measurement of the redshift and from prompt phase observations of the Fermi satellite;
• since its energy is between 1052 and 1054 ergs identified GRB 211023A as a type I BdHN;
• predicted the appearance of the peak of associated optical supernova emission at (18.4+/-2.6) days after the trigger (November 10th 2021, uncertainty from November 8th 2021 to November 12th 2021), with a bolometric optical luminosity of L=(9.0+/-2.7)x1042 erg/s based on the statistics of 26 supernovae associated with GRBs (Della Valle et al., 2021).

On November 20th, 2021 the supernova was observed, see Fig. 1, as reported by Belkin et al. 2021 (GCN 31098), making it the fourth successful prediction of a supernova associated with GRB made by ICRANet scientists.

Large observational campaign in optical band is still ongoing, and as of today the lightcurve of this GRB is represented in Fig. 2.


Fig. 1. Optical supernova following the GRB 211023A, predicted by the ICRANet team.
Source: http://grb.rssi.ru/GRB211023A/GRB211023A_AG_subtracted_LC.png


Fig. 2. The lightcurve of GRB 211023A as observed by different optical instruments.


*********************************************************************

TITLE:   GCN CIRCULAR
NUMBER:  31056
SUBJECT: GRB 211023A: A BdHN of type I
DATE:    21/11/08 19:17:11 GMT
FROM:    Remo Ruffini at ICRA ruffini@icra.it
Y. Aimuratov, L. Becerra, C.L. Bianco, Y-C. Chen, C. Cherubini, S. Eslamzadeh, S. Filippi, M. Karlica, Liang Li, G.J. Mathews, R. Moradi, M. Muccino, G.B, Pisani, F. Rastegar Nia, J.A. Rueda, R. Ruffini, N. Sahakyan, Y. Wang, S.S. Xue, on behalf of the ICRANet and ICRA-USTC team, report:
The identification of the redshift z=0.36 of GRB 211023A (A. Pozanenko et al. 2021, GCN 31053), with the isotropic energy of Eiso~6x1052 erg in 10-1000 keV (S. Lesage et al. 2021, GCN 30965, S. Poolakkil et al. 2021, GCN 30998), qualify GRB 211023A as a BdHN I, confirmed by the observation of the GeV emission (N. Di Lalla et al. 2021, GCN 30961), originated from the black hole (R. Ruffini et al. 2019 ApJ 886 82, Moradi et al 2021. Phys. Rev. D 104, 063043) and the afterglow emission (Jan Strobl et al. 2021 GCN 31042) originated from the newborn neutron star (J.A. Rueda et al. 2020 ApJ 893 148).
Following Ruffini et al. 2021 (MNRAS, 504, 5301, doi:10.1093/mnras/stab724) we indicate the appearance of the peak of optical supernova to be observed at (18.4+/-2.6) days after the trigger (November 10th 2021, uncertainty from November 8th 2021 to November 12th 2021), with the bolometric optical luminosity of L=(9.0+/-2.7)x1042 erg/s.
The follow-up optical observations for the SN are recommended.


*********************************************************************

TITLE: GCN CIRCULAR
NUMBER: 31098
SUBJECT: GRB 211023A: optical observations and photometric evidence of supernova
DATE: 21/11/20 14:54:34 GMT
FROM: Alexei Pozanenko at IKI, Moscow apozanen@iki.rssi.ru
S. Belkin (IKI), A. Pozanenko (IKI), I. Sokolov (INASAN, KIAM), E. Klunko (ISTP), A. S. Moskvitin (SAO RAS), V. Kim (HSE, FAI), V. Rumyantsev (CrAO), R. Ya. Inasaridze (AbAO), M. Krugov (FAI), D. Berezin (IC AMER NASU), G. Butenko (IC AMER NASU), N. Pankov (HSE), D. Datashvili (AbAO), V. R. Ayvazian (AbAO), G. V. Kapanadze (AbAO) report on behalf of GRB IKI FuN:
We observed the field of the GRB 211023A (Fermi GBM team, GCN 30958; Di Lalla et al., GCN 30961; Lesage et al, GCN 30965; Ursi et al, GCN 30969; Poolakkil, GCN 30998; Ridnaia et al., GCN 31022) with Zeiss-2000 and Zeiss-600 telescopes of Terskol observatory, AZT-33IK telescope of Sayan observatory (Mondy), AZT-20 telescope of Assy-Turgen observatory, ZTSh 2.6m-telescope of CrAO observatory, AS-32 telescope of AbAO observatory, and Zeiss-1000 1-m telescope of SAO RAS. The optical counterpart (Lipunov et al., GCN 30970; Zhirkov et al, GCN 30977; Kann et al, GCN 30982; Hu et al, GCN 30990; Belkin et al, GCN 31004; Vinko et al, GCN 31008; Belkin et al, GCN 31018; Belkin et al, GCN 31020; Kumar et al, GCN 31023; Gupta et al., GCN 31041; Strobl et al., GCN 31042; Pozanenko et al., GCN 31053; Moskvitin et al., GCN 31066) was detected in most of the stacked images. A preliminary light curve based on our observations and GCN Circulars cited above can cab be found at
http://grb.rssi.ru/GRB211023A/GRB211023A_LC.png
Starting from the fifth day, a systematic flux excess over the approximation of the afterglow by a single power law is observed. After subtraction of the afterglow approximated by the light curve with a power law (Belkin et al, GCN 31020), and neglecting a contribution of the host galaxy we determine a preliminary light curve of possible SN, see
http://grb.rssi.ru/GRB211023A/GRB211023A_AG_subtracted_LC.png

Using redshift of GRB 211023A (Pozanenko et al., GCN 31053) we calculated an absolute magnitude at the maximum of the supposed supernova (M_R=-19.9 +0.40 -0.29; adjusted by a Galactic extinction (Schlafly & Finkbeiner, 2011)) and a time since the burst trigger in the observer frame (t-T0 = 16.9+/-1.5). These parameters are in agreement with parameters of known SN-GRB (e.g. see Figure 12 from Belkin et al., Astronomy Letters, 2020). The supernova associated with GRB 211012A is in agreement with early predictions (Kann et al, GCN 30982; Aimuratov et al., GCN 31056; Minaev et al., GCN 31081).



2. ICRANet - Isfahan Meeting pour l'astronomie, Iran (IUT) et en ligne, 3-5 Novembre 2021


La première série de conférences "ICRANet - Isfahan Astronomy Meeting. From the Ancient Persian Astronomy to Recent Developments in Theoretical and Experimental Physics, Astrophysics and General Relativity" s'est tenue du 3 au 5 Novembre 2021. Isfahan, ville historique au cœur de l'Iran et une des plus belles villes du monde, a accueilli la première rencontre d'une série de meeting auprès de l'Isfahan University of Technology (IUT - Iran) et en ligne.
Le meeting, organisé sous l'égide de Mohammad Ali Zolfigol, Ministre de la Science, de la Recherche et de la Technologie de la République Islamique d'Iran, a dépassé toutes les attentes avec plus de 190 participants. Cette rencontre, qui a vu la participation de plus de 33 orateurs de 16 pays du monde, a représentée une excellente occasion pour discuter de plusieurs sujets, tells que l'astronomie persane et ses développements récents dans l'astronomie observationnelle, les phénomènes astrophysiques de haute énergie, les sursauts gamma (GRBs) et les noyaux galactiques actifs (AGNs), les théories de la gravitation, la relativité générale et ses fondements mathématiques, les trous noirs, la matière noire et la cosmologie de l'univers primitive. Le programme du meeting se composait de 33 présentations et d'un workshop sur la data science, ou science des données, en astrophysique.
Les membres du Comité Scientifique étaient le Prof. Remo Ruffini (ICRANet/ICRA), co-président avec le Prof. Yousef Sobouti (ISABS, Iran), le Prof. Hassan Firouzjahi (IPM, Iran), le Prof. Shahram Khosravi (KHU, Iran), le Prof. Habib Khosroshahi (IPM), le Prof. Kourosh Nozari (UMZ, Iran), le Prof. Sohrab Rahvar (SUT, Iran), le Prof. Soroush Shakeri (IUT), le Prof. Shadi Tahvildar-Zadeh (Rutgers, USA) et le Prof. She-Sheng Xue (ICRANet).
Les membres du Comité d'Organisation étaient le Président, le Prof. Soroush Shakeri (IUT), le Prof. Amin Farhang (IPM et IUT), le Prof. Fazlollah Hajkarim (UNIPD, Italie), le Prof. Rahim Moradi (ICRANet), le Prof. Sedigheh Sajadian (IUT), le Prof. Shahab Shahidi (DU, Iran), le Prof. Wang Yu (ICRANet) et le Prof. M. H. Zhollideh Haghighi (IPM,KNTU, Iran).
Le discours d'ouverture a été présenté par S.E. Mohammad Ali Zolfigol, Ministre de la Science, de la Recherche et de la Technologie de la République Islamique d'Iran, qui a adressé des remerciements particuliers aux organisateurs (IUT et ICRANet), ainsi qu'au Comité Scientifique et d'Organisation du meeting. Il a souhaité une chaleureuse bienvenue à tous les participants, en réaffirmant son ferme appui à cet événement, qui a signé la continuation d'une collaboration déjà active et durable entre l'ICRANet et la République Islamique d'Iran, ainsi qu'entre l'Italie et Iran. Le discours du Ministre a été présenté par le Prof. Yousef Sobouti (fondateur du IASBS).

Le Prof. Mohammad Ali Zolfigol, Ministre de la Science, de la Recherche et de la Technologie de la République Islamique d'Iran. Le Prof. S. M. Abtahi, Président de la Isfahan University of Technology (IUT). Le Prof. Yousef Sobouti (fondateur de IASBS).

Après ce discours, le Prof. Sobouti a également présenté les développements de l'astronomie moderne dans les universités iraniennes. Après, le Prof. Remo Ruffini a donné sa présentation, en rappelant le cinquantième anniversaire de sa publication "Introducing the Black Hole" et tous ses efforts continus dans les dernières décennies pour comprendre la nature physique des sursauts de rayons gamma (GRB), en tant que les explosions le plus lumineux de l'Univers. Après la lecture du Prof. Ruffini, le Prof. Habib Khosroshahi (Directeur de l'Observatoire national Iranien - INO) a présenté en détaille l'Observatoire national Iranien et son télescope optique de 3.4m. Il a aussi porté à l'attention le potentiel unique de l'INO à suivre les sources transitoires tells que les GRBs. Pendant le meeting, on a présenté une série de conférences sur la physique des sursauts de rayons gamma, sur les GRBs dans le domaine optique, sur la connexion GRBs - Supernovae et sur l'utilisation des ces rayons comme un instrument cosmologique. Le premier jour du meeting s'est terminé avec une présentation par le Prof. Shadi Tahvildar-Zadeh sur le rêve de Einstein d'élaborer une théorie quantique de l'atome, qui inclut les phénomènes électrodynamiques.
La deuxième journée du meeting a commencé avec une présentation par le Prof. Roy Patrick Kerr: il a discuté sur la singularité et sur sa métrique de Kerr, l'un des sujets les plus intéressants dans la plupart des discussions scientifiques sur la relativité générale au cours des 50 dernières années. Plus tard, le Prof. Shing-Tang Yau a parlé du moment cinétique dans la relativité générale. Il y a eu plusieurs conférences pendant toute la matinée sur des missions européennes en astrophysique, telles que des nouveaux tests de haute précision de relativité générale présentés par le Prof. Claus Lammerzahl, Mercury et la mission Bepi Colombo présentée par le Prof. Roberto Peron, mais aussi le projet «Square Kilometre Array», illustré par le Prof. Fatemeh Tabatabaei. Ce jour ci s'est terminé avec un workshop intitulé "Data Science and Machine Learning in Relative Astrophysics", présenté par le Prof. Wang Yu et le Prof. Rahim Moradi dans la session de l'après-midi.
Le dernier jour du meeting a commencé avec une lecture du Prof. Hossein Masoumi Hamedani sur les similarités et différences dans entre les méthodes de Ibn al-Haytham et celle de Galileo en discutant de la luminosité de la Lune. Après, le Prof. Richard Kerner a donné une présentation historique en adoptant une perspective européenne sur l'astronomie dans le monde islamique. Dans les séances du matin et de l'après-midi, il y a eu aussi plusieurs conférences sur la matière noire, sur la gravité modifiée et sur la cosmologie de l'univers primitif : tout ça, a enrichi le programme de la rencontre.
Les enregistrements des différentes sessions sont disponibles sur le canal YouTube d'ICRANet au lien suivant:
https://www.youtube.com/watch?v=6nM0WwpawdM&list=PLr5RLbSWSonuzZt0K4CkKjbHuKcYgpSZl&index=2
Pour plus d'information sur le meeting et sur la publication des proceedings, veuillez consulter la page official du meeting: https://indico.icranet.org/event/2/
Pour le bulletin de l'IUT sur ce meeting et pour les discours présentés dans la séance d'ouverture, veuillez consulter: http://english.iut.ac.ir/newsletter



3. L'Ambassadeur d'Italie en Arménie, S.E. Alfonso Di Riso, en visite au siège ICRANet Arménie, 30 Novembre 2021


Fig. 3: Alfonso Di Riso, Ambassadeur d'Italie en Arménie avec le Prof. Narek Sahakyan, Directeur du siège ICRANet en Arménie, pendant sa visite au centre ICRANet du 30 Novembre 2021.

Le mardi 30 Novembre 2021, l'Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire d'Italie en Arménie, S.E. Alfonso Di Riso et la Chef du Département Consulaire et Administratif, Dr Annarosa Colangelo, ont rendu visite au siège ICRANet en Arménie, situé auprès de l'Académie National des Sciences de la République d'Arménie.
Le Prof. Narek Sahakyan, Directeur du siège ICRANet en Arménie, a présenté le centre et ses activités courantes ainsi que les principaux sujets de recherche et les résultats obtenues. Il a également présenté les projets réalisés avec la collaboration du centre ICRANet à Pescara. Le Prof. Sahakyan a aussi présenté et remarqué l'importance et le rôle joué par le centre ICRANet en Arménie en ce qui concerne l'élargissement des activités d'ICRANet dans le panorama international.
Les deux parties ont aussi souligné l'importance de la coopération scientifique entre Italie-Arménie dans le domaine de l'astrophysique ont discuté des possibles de développement et élargissement ultérieur de la collaboration scientifique entre les deux pays.
Pou le communiqué de presse de l'Académie National des Sciences d'Arménie (en Arménien): https://www.sci.am/newsview.php?id=454&arch=&langid=2



4. Nouveau protocole de coopération entre ICRANet et l'Université Russe de l'Amitié des Peuples (RUDN), 27 Octobre 2021


Le 27 Octobre 2021, l'ICRANet a signé un nouveau protocole de coopération avec l'Université Russe de l'Amitié des Peuples (RUDN). Ce protocole a été signé par le Prof. Oleg Yastrebov (Recteur de RUDN), par le Prof. Yefremov Alexander Petrovich (Président IGC de RUDN), par le Prof. Remo Ruffini (Directeur ICRANet) et par le Prof. Narek Sahakyan (Directeur Ce protocole demeurera valide pour 5 années et les principales activités conjointes qui seront développées dans le cadre de cet accord comptent: la promotion des activités de recherche et d'observation dans le champ de l'astrophysique relativiste; la collaboration entre des membres de la Faculté, des chercheurs, des post-doctorat fellows et des étudiants; l'organisation de séminaires, conférences, workshops, cours de formations et de recherche, et publications conjointes.
Pour consulter le texte du protocole: http://www.icranet.org/index.php?option=com_content&task=view&id=1398



5. Les scientifiques ICRANet parmi le 2 pour cent des auteurs les plus cités, selon Elsevier

La récente mis à jour de la base de données publique d'Elsevir, qui comprend plus de 100,00 scientifiques, a montré que le Prof. Remo Ruffini (Directeur d'ICRANet), le Prof. Thibault Damour (IHES, Paris), le Prof. Paolo Giommi (ASI, Rome), le Prof. Behzad Eslam Panah (ICRANet-Mazandaran, Iran), le Prof. Thomas Buchert (Centre de Recherche Astrophysique de Lyon, UCBL1, ENS-L, CNRS, France), le Prof. Donato Bini (CNR), le Prof. Chris L. Fryer (Université d'Arizona, Tucson), le Prof. Hagen Kleinert (Richard Feynmann - chair ICRANet, Freie Universitat Berlin), le Prof. Hernando Quevedo (Institute of Nuclear Science, UNAM) et des autres scientifiques d'ICRANet sont mentionnés dans cette liste.

Prof. Remo Ruffini Prof. Thibault Damour Prof. Paolo Giommi Prof. Behzad Eslam Panah
Prof. Thomas Buchert Prof. Donato Bini Prof. Chris L. Fryer Prof. Hagen Kleinert Prof. Hernando Quevedo

Référence:
Baas, Jeroen; Boyack, Kevin; Ioannidis, John P.A. (2021), "August 2021 data-update for "Updated science-wide author databases of standardized citation indicators", Mendeley Data, V3, DOI: https://doi.org/10.17632/btchxktzyw.2



6. Le meeting "Italian Knowledge Leaders", 24 Novembre 2021


Fig. 4: le Prof. Remo Ruffini en train de recevoir son prix à l'occasion du meeting Italian Knowledge Leaders, le 24 Novembre 2021

Le 24 Novembre 2021, le Prof. Ruffini, Directeur d'ICRANet a été invité à prendre partieau meeting Italian Knowledge Leaders. Le but de ce projet, organisé sous l'égide du Ministère Italien du tourisme, est de commencer un chemin conjoint qui rassemble le support des institutions italienne, des entreprises ainsi que les compétences scientifiques et culturelles des leaders du savoir de notre pays. Les représentantes les plus importantes des institutions nationale et locales ont participés à cette rencontre. Une délégation italienne de leaders du savoir, composée de membres éminents des institutions internationales, professionnelles et scientifiques a ainsi participé.
Cette événement a inaugurée une série de meetings, qui seront une très bonne occasion pour organiser des activités de networking, cours de formation et conférences avec le but de sensibiliser le publique sur les développements scientifiques et culturels au niveau national et international. L'objectif principal du projet est de donner la juste reconnaissance à ces leaders en tant que ambassadeurs du capital intellectuel italien. Ils joueront un rôle actif dans la promotion de l'Italie comme destination du savoir, mais aussi dans la promotion de la connaissance scientifique et culturelle de notre pays.
À la fin du meeting, le Prof. Ruffini a aussi reçu un prix qui reconnait son rôle de leader italien du savoir dans ce domaine.



7. Visite du Prof. Remo Ruffini à Brème (Allemagne), 31 Octobre - 2 Novembre 2021


Fig. 5: De gauche à droite: Dr. Claudia Schilling (Senatrice de la Science et Ports), Marco Fuchs (Consul Honoraire d'Italie à Breme et directeur général de OHB), et le Dr. Vincenzo Fiorentini (Ambassade d'Italie à Berlin) pendant la rencontre avec le Prof. Remo Ruffini.

Du 31 Octobre au 2 Novembre 2021, le Prof. Remo Ruffini, Directeur d'ICRANet, a visité Brème (Allemagne). Le 1 Novembre, il a participé à une réunion très importante pour discuter de la collaboration ICRANet - Brème, d'un possible projet de collaboration et de la possible entré de l'Allemagne dans l'ICRANet en tant qu'Etat Membre. Le meeting a vue la participation de plusieurs éminents représentants, tells que la Dr. Claudia Schilling (Sénatrice pour la science et les ports), Marco Fuchs (Consul Honoraire d'Italie à Brème et Directeur Général de l'OHB), la Dr. Arianna Pascoli (Consulat Honoraire d'Italie à Brème), Marco Eggert (Consulat Honoraire d'Italie à Brème), le Dr. Vincenzo Fiorentini (Ambassade Italienne à Berlin), le Prof. Dr. Hansjörg Dittus (Université de Brème), la Dr. Eva Hackmann (Université de Brème), le Dr. Meike List (Université de Brème) et le Prof. Claus Lämmerzahl (Université de Brème). Après cette réunion stratégique, ils sont en train d'élaborer un projet de coopération conjoint entre l'Italie et l'Allemagne, où Brème et l'ICRANet vont jouer an rôle principal.



8. Conférence Damour fest, IHES Paris (France), 12-15 Octobre 2021


Fig. 6: De gauche à droite: le Prof. Thibault Damour, le Prof. Remo Ruffini et la Prof. Nathalie Deruelle.

Du 12 au 15 Octobre 2021, le Professeur Remo Ruffini, Directeur d'ICRANet, a visité l'Institut des Hautes Études Scientifiques (IHES) à Paris (France). Le Prof .Ruffini a été invité à donner une présentation en séance planaire à l'occasion du meeting Damour fest. La conférence, organisée par Nathalie Deruelle (APC, Université de Paris), Alessandro Nagar (INFN Turin) et Slava Rychkov (IHES), était un hommage à l'occasion du 70ème anniversaire du Prof. Thibault Damour.
Le Prof. Ruffini a présenté une lecture titrée titre "On the nature of the ultrarelativistic prompt emission phase of GRB 190114C and GRB 180720B", voici l'abstract:
We address the physical origin of the ultra-relativistic prompt emission (UPE) phase of GRB 190114C and GRB 180720B. We assume that during the UPE phase, the "inner engine" of the GRB, composed of a Kerr black hole (BH) and a uniform test magnetic field B0, aligned with the BH rotation axis, a Wald - Papapetrou solution operates in an overcritical field |E| ≥ Ec, where Ec = m2ec3/ (e ħ), being me and -e the mass and charge of the electron. We infer an e+e- pair electromagnetic plasma in presence of a baryon load, a PEMB pulse, originating from a vacuum polarization quantum process in the inner engine. This modifies both the boundary conditions and the physics interpretation of the pioneering work of Damour-Ruffini 1975. The new process determine the time varying mass and spin of the Kerr BH in the inner engine, fulfilling the Christodoulou-Hawking-Ruffini mass-energy formula of a Kerr BH. For the first time, we quantitatively show how the inner engine, by extracting the rotational energy of the Kerr BH, produces a series of PEMB pulses and the overall GRBs MeV emissions (detailed in Phys. Rev. D: https://doi.org/10.1103/PhysRevD.104.063043).


Fig. 7: Le Prof. Ruffini en train de présenter sa leçon planaire à l'occasion du meeting Damour Fest auprès de l'IHES (Paris).


Pour la page officielle du meeting: https://indico.math.cnrs.fr/event/6802/overview
Pour la vidéo YouTube de la présentation du Prof. Ruffini: https://www.youtube.com/watch?v=V50aJ5UQx_w



9. Armenian Summit of Minds, Dilijan (Arménie), 23-24 Octobre 2021


Fig. 8: Photo de group à l'occasion de l'"Armenian Summit of Minds 2021", Dilijan.

Du 23 au 24 Octobre 2021, le Prof. Remo Ruffini, Directeur d'ICRANet, a été invité par le Président de la République d'Arménie, S. E. Armen Sarkissian, à participer à l' « Armenian Summit of Minds 2021 ». Cet événement a réuni des éminents personnalités sur la scène internationale dans le domaine de la politique, de l'économie, de la science et de la culture. Ce meeting a représenté une occasion unique pour l'échange des idées, savoirs et expériences et son but principal était celui de présenter des idées nouvelles sur les questions les plus significatives d'intérêt globale, mais aussi l'établissement des partenariats mutuels grâce à des discussions directes. Des éminents personnalités dans le domaine de l'économie et politique internationale étaient également présentes.
Le 24 Octobre, sous invitation, le Prof. Ruffini a aussi participé au diner de gala, accueilli par S.E. Armen Sarkissian au Palais Présidentiel.
Ici le lien pour la vidéo et les photos du meeting: https://www.president.am/en/press-release/search/?search_q=summit+of+minds



10. Space Tech Expo Europe, Brème (Allemagne), 16-18 Novembre 2021


Fig. 9: S.E. Armando Varricchio, Ambassadeur d'Italie à Berlin, pendant la conférence «Space Tech Expo», Brème.

Du 16 au 18 Novembre 2021, le Prof. Remo Ruffini, Directeur d'ICRANet, a participé au salon «Space Tech Expo Europe» à Brème (Allemagne). Avec plus de 75 conférenciers d'haut niveau qui ont discuté des sujets clés, tels qu'investissements, lancements spacieux, durabilité de l'environnement, exploration spécial et les applications futures, la conférence a fournie des perspectives crucials sur les innovations et les développements dans l'industrie spatiale européenne. Cet événement a vu, en effet, la participation de professionnels de l'industrie spatial européenne, experts de l'industrie de haute niveau et des organismes spatiales, jeunes entreprises et fournisseurs pour discuter et présenter les développements les plus actuels et les défies du marchait, mais aussi les innovations et les nouvelles technologies.
Le 16 Novembre, le Prof. Ruffini a aussi participé au diner de gala organisé par l'OHB, l'un de principaux industries aérospatiales en Europe, situé à Brème. L'OHB a aussi collaboré activement avec des industries italiennes de haute niveau qui travaillent dans le domaine des missions spatiales.
Pour plus d'information sur la conférence, veuillez consulter le lien: https://www.spacetechexpo.eu/



11. "USTC Global Vista - Europe Day", 17 Novembre 2021

La conférence "USTC Global Vista - Europe Day" a eu lieu après de l'Université de Sciences et Technologie de Chine (USTC) et virtuellement du 16 au 17 Novembre 2021. À cette occasion, prés de 20 Universités et Collèges d'Allemagne (Université RWTH Aachen, Université de Jena, Université de Cologne, Université Technique de Munich), de France (Agence française d'enseignement supérieure, Paris Tech, École centrale de Nantes, l'École des Ingénieurs en Intelligence Informatique, École Polytechnique de l'université de Tours et d'Orléans, ISEP École d'ingénieurs du numérique à Paris, Toulouse 1 Capitole Université, SKEMA Business School, EmLyon Business School, École supérieure des sciences économiques et commerciales), des Pays Bas (Université de Twente), de la Belgique (Université libre de Bruxelles, Université de Gand), d'Italie (ICRANet et l'Université de Ferrara - UNIFE), et de la Pologne (Université de Varsovie) ont présenté virtuellement leur programmes de Doctorat en cours.


Le Mercredi 17 Novembre, on a dédié la journée entièrement a l'astrophysique. À cette occasion, le Prof. Remo Ruffini (Directeur d'ICRANet), avec le Prof. Jorge Rueda (Professeur de la Faculté d'ICRANet et UNIFE) et le Prof. Piero Rosati (UNIFE), ont présenté une leçon planaire. La journée est commencée avec le discours d'ouverture du Prof. Ruffini, Prof. Rosati et du Prof. Rueda. La première leçon a été présentée par le Prof. Ruffini, à l'occasion du 50ème anniversaire de son article «Introducing the Black Hole » par Remo Ruffini et John A. Wheeler. La deuxième leçon a été présentée par le Prof. Rosati, qui a expliqué l'organisation de l'Université de Ferrara et le nouveau programme de Doctorat sur l'Astrophysique Relativiste (JIRA PhD), établie par l'USTC et l'UNIFE, avec la participation de l'ICRANet et de l'ICRA. La dernière leçon a été présentée par le Prof. Jorge Rueda, qui a illustré l'organisation d'ICRANet et ses sièges.
https://mp.weixin.qq.com/s/NG-FewMlj9zF2trS0re90A



12. Meeting virtuel "From the Sundial to the Relativity", 1 Octobre 2021


Fig. 10: le Prof. Sigismondi à la rencontre virtuelle "From the Sundial to the Relativity", 1 Octobre 2021.

Le meeting "From the Sundial to the Relativity" a eu lieu virtuellement le 1 Octobre 2021. Le Prof. Costantino Sigismondi, collaborateur d'ICRANet, a organisé cette rencontre virtuelle grâce à l'aide de l'ICRANet et d'autres scientifiques du monde entier. Il a aussi arrangé un podcast pour créer un espace de discussion entre étudiants et chercheurs. Ce meeting faisait partie de la série "School and Research", coordonnée aussi par le Prof. Sigismondi.
Le meeting virtuel est commencée le Vendredi 1 Octobre, à 10 heures du matin, avec le discours d'ouverture du Prof. Sigismondi. Après, Lorenzo Ricciardi, Diego Guglielmi et G. Dragut ont pris la parole. Les sujets principaux de discussion comprenaient l'histoire et l'alignement de l'obélisque du Vaticane, la limite entre relativité spéciale et celle générale, la planète Terre, l'aberration de la lumière, la figure de James Bradley et l'aberration de Gamma Draconis, les études de Le Verrier sur l'orbite de Mercure, le Méridien de Saint Pierre et l'observation des étoiles. Autres sujets de discussion comprenaient les Commets rasant le soleil, l'interaction parmi la Terre, le soleil et le climat, les variations climatiques au cours des années, le Calderone du Gran Sasso, l'état de santé du Monte Amaro, du Terminillo, du Velino et la date de fusion de la neige.
Cette section théorique a été aussi intégrée avec tous les matériaux du podcast préparé par le Prof. Sigismondi. Le programme du meeting ainsi que tout le materiel du podcast, sont disponibles au lien suivant: http://www.icranet.org/index.php?option=com_content&task=view&id=1390
L'enregistrement du meeting est aussi disponible sur le canal YouTube d'ICRANet: https://www.youtube.com/watch?v=_INBWTo2s78&t=418s



13. Visites scientifiques auprès du centre ICRANet

• Dr Yerlan Aimuratov
Institute d'Astrophysique Fesenkov - Kazakhstan
8 - 31 Octobre 2021

• Sareh Eslamzadeh Askestani
Université de Mazandaran - Iran
8 Octobre 2021 - en cours

• Prof. Massimo Della Valle
Observatoire de Capodimonte - Italie
24 - 25 Novembre 2021

Dr. Yerlan Aimuratov Sareh Eslamzadeh Askestani Prof. Massimo Della Valle

Pendant leur visite, ils ont eu l'opportunité de discuter de leur travaux de recherché et d'avoir des intéressants échanges d'opinion avec les autres chercheurs ICRANet de toutes les parties du monde.



14. Publications récents

C. R. Argüelles, M. F. Mestre, E. A. Becerra-Vergara, V. Crespi, A. Krut, J. A. Rueda, R. Ruffini, What does lie at the Milky Way centre? Insights from the S2 star orbit precession, ref. MN-21-3399-L.R2, accepted for publication in Monthly Notices of the Royal Astronomical Society Letters.

Fig. 11: Relativistic precession of S2 in the projected orbit on the plane of the sky as predicted in the BH and RAR DM models. While it is prograde for the BH and RAR (m = 58 keV/c2) (in dashed black and green respectively), it is retrograde for the RAR DM model (m = 56 keV/c2) (in dashed red). The solid (theoretical) curves and gray (data) points correspond to the first period (1994-2010) while the dashed (theoretical) curves and cyan (data) points to the second period (2010-2026). Right panels: zoom of the region around apocentre (top panel) and pericentre (bottom panel). The astrometric measurements are taken from Do et al. (2019).

It has been recently demonstrated that both, a classical Schwarzschild black hole (BH), and a dense concentration of self-gravitating fermionic dark matter (DM) placed at the Galaxy centre, can explain the precise astrometric data (positions and radial velocities) of the S-stars orbiting SgrA*. This result encompasses the 17 best resolved S-stars, and includes the test of general relativistic effects such as the gravitational redshift in the S2-star. In addition, the DM model features another remarkable result: the dense core of fermions is the central region of a continuous density distribution of DM whose diluted halo explains the Galactic rotation curve. In this Letter, we complement the above findings by analyzing in both models the relativistic periapsis precession of the S2-star orbit. While the Schwarzschild BH scenario predicts a unique prograde precession for S2, in the DM scenario it can be either retrograde or prograde, depending on the amount of DM mass enclosed within the S2 orbit, which in turn is a function of the DM fermion mass, see Fig. 7. We show that all the current and publicly available data of S2 cannot discriminate between the two models, but upcoming S2 astrometry close to next apocentre passage could potentially establish if SgrA* is governed by a classical BH or by a quantum DM system.
ArXiv: https://arxiv.org/abs/2109.10729


Zhu, M., Zheng, Y., Improved DHOST Genesis, published on November 22, 2021 on J. High Energ. Phys. 2021, 163 (2021).
We improve the DHOST Genesis proposed in [1], such that the near scale invariant scalar power spectrum can be generated from the model itself, without invoking extra mechanism like a string gas. Besides, the superluminality problem of scalar perturbation plagued in [1] can be rescued by choosing proper DHOST action.
DOI: https://doi.org/10.1007/JHEP11(2021)163


Mian Zhu, Amara Ilyas, Yunlong Zheng, Yi-Fu Cai, Emmanuel N. Saridakis, Scalar and tensor perturbations in DHOST bounce cosmology, published on November 2021 on JCAP11(2021)045.
We investigate the bounce realization in the framework of DHOST cosmology, focusing on the relation with observables. We perform a detailed analysis of the scalar and tensor perturbations during the Ekpyrotic contraction phase, the bounce phase, and the fast-roll expansion phase, calculating the power spectra, the spectral indices and the tensor-to-scalar ratio. Furthermore, we study the initial conditions, incorporating perturbations generated by Ekpyrotic vacuum fluctuations, by matter vacuum fluctuations, and by thermal fluctuations. The scale invariance of the scalar power spectrum can be acquired introducing a matter contraction phase before the Ekpyrotic phase, or invoking a thermal gas as the source. The DHOST bounce scenario with cosmological perturbations generated by thermal fluctuations proves to be the most efficient one, and the corresponding predictions are in perfect agreement with observational bounds. Especially the tensor-to-scalar ratio is many orders of magnitude within the allowed region, since it is suppressed by the Hubble parameter at the beginning of the bounce phase.
DOI: https://doi.org/10.1088/1475-7516/2021/11/045


Gasparyan, S; Bégué, D.; Sahakyan, N., Time-dependent lepto-hadronic modeling of the emission from blazar jets with SOPRANO: the case of TXS 0506+056, 3HSP J095507.9+355101 and 3C 279, accepted for publication in MNRAS.
The observation of a very-high-energy neutrino by IceCube (IceCube-170922A) and its association with the flaring blazar TXS 0506+056 provided the first multimessenger observations of blazar jets, demonstrating the important role of protons in their dynamics and emission. In this paper, we present SOPRANO (https://www.amsdc.am/soprano), a new conservative implicit kinetic code which follows the time evolution of the isotropic distribution functions of protons, neutrons and the secondaries produced in photo-pion and photo-pair interactions, alongside with the evolution of photon and electron/positron distribution functions. SOPRANO is designed to study leptonic and hadronic processes in relativistic sources such as blazars and gamma-ray bursts. Here, we use SOPRANO to model the broadband spectrum of TXS 0506+056 and 3HSP J095507.9+355101, which are associated with neutrino events, and of the extreme flaring blazar 3C 279. The SEDs are interpreted within the guise of both a hadronic and a hybrid model. We discuss the implications of our assumptions in terms of jet power and neutrino flux.
ArXiv: https://arxiv.org/abs/2110.01549


MAGIC collaboration, First detection of VHE gamma-ray emission from TXS 1515-273, study of its X-ray variability and spectral energy distribution, published in MNRAS, Volume 507, Issue 1, October 2021, pp.1528-1545.
We report here on the first multiwavelength (MWL) campaign on the blazar TXS 1515-273, undertaken in 2019 and extending from radio to very-high-energy gamma-rays (VHE). Up until now, this blazar had not been the subject of any detailed MWL observations. It has a rather hard photon index at GeV energies and was considered a candidate extreme high-synchrotron-peaked source. MAGIC observations resulted in the first-time detection of the source in VHE with a statistical significance of 7.6σ. The average integral VHE flux of the source is 6 ± 1 per cent of the Crab nebula flux above 400 GeV. X-ray coverage was provided by Swift-XRT, XMM-Newton, and NuSTAR. The long continuous X-ray observations were separated by ∼9 h, both showing clear hour scale flares. In the XMM-Newton data, both the rise and decay time-scales are longer in the soft X-ray than in the hard X-ray band, indicating the presence of a particle cooling regime. The X-ray variability time-scales were used to constrain the size of the emission region and the strength of the magnetic field. The data allowed us to determine the synchrotron peak frequency and classify the source as a flaring high, but not extreme synchrotron-peaked object. Considering the constraints and variability patterns from the X-ray data, we model the broad-band spectral energy distribution. We applied a simple one-zone model, which could not reproduce the radio emission and the shape of the optical emission, and a two-component leptonic model with two interacting components, enabling us to reproduce the emission from radio to VHE band.
DOI: https://doi.org/10.1093/mnras/stab1994


Fan Xu, Jin-Jun Geng, Xu Wang, Liang Li, Yong-Feng Huang, Is the Birth of PSR J0538+2817 Accompanied by a Gamma-ray Burst?, accepted for publication in MNRAS.
Recently, the Five-hundred-meter Aperture Spherical radio Telescope (FAST) measured the three-dimensional velocity of PSR J0538+2817 in its associated supernova remnant S147 and found a possible spin-velocity alignment in this pulsar. Here we show that the high velocity and the spin-velocity alignment in this pulsar can be explained by the so-called electromagnetic rocket mechanism. In this framework, the pulsar is kicked in the direction of the spin axis, which naturally explains the spin-velocity alignment. We scrutinize the evolution of this pulsar and show that the pulsar kick can create a highly relativistic jet at the opposite direction of the kick velocity. The lifetime and energetics of the jet is estimated. It is argued that the jet can generate a Gamma-ray Burst (GRB). The long term dynamical evolution of the jet is calculated. It is found that the shock radius of the jet should expand to about 32 pc at present, which is well consistent with the observed radius of the supernova remnant S147 (32.1±4.8 pc). Additionally, our calculations indicate that the current velocity of the GRB remnant should be about 440 km s−1, which is also consistent with the observed blast wave velocity of the remnant of S147 (500 km s−1).
ArXiv: https://arxiv.org/abs/2109.11485
 
Organization
ICRANet Seats
Director and Staff
Personal Pages
Official Documents
Scientific Agreements
Annual reports
Meetings
Upcoming Meetings
Marcel Grossmann
Galileo - Xu Guangqi
Italian-Korean
C. Lattes Meeting
Bego Scientific Rencontre
Zeldovich Meetings
Meetings in Armenia
Past meeting series
Single meetings
ICRANet Workshops
Other Meetings
IRAP Ph.D. Schools
Weekly Seminars
Research
Research Groups
IRAP Ph.D.
Objectives
Consortium
Faculty
Courses
Students
Schools
Thesis
Publications
Books
Articles
Proceedings
Outreach
Newsletter
Press releases
Recorded talks
Public Events
Visitors: 159640218